FemmePré-ménopause et ménopause

Une ménopause toute en beauté

Entretenez la beauté de votre peau

cosmétiques bio - beauté de le peau - femme - ménopauseLa peau est un organe fragile. Elle est sensible dès le plus jeune âge aux agressions extérieures de toute nature, comme le soleil, le froid, le tabac ou la pollution. Sa fermeté dépend de la qualité de ses fibres de collagene et d'élastine. Protéger sa peau est donc une nécessité pour toutes les femmes. Il est cependant reconnu que la ménopause, en raison du manque d'hormones, fragilise la peau. Elle perd de sa souplesse et une sensation de sécheresse peut s'installer. Il sera donc nécessaire de s'occuper encore davantage de sa peau à ce moment-là. Bien l'hydrater, éviter les expositions prolongées au soleil, ne pas fumer ou fumer moins et s'alimenter de manière saine et équilibrée sont des précautions primordiales.

Un apport d'acides gras essentiels est particulièrement recommandé pour nourrir la peau en profondeur et atténuer les méfaits du temps. Optez également pour des huiles végétales, amies de la beauté et de la souplesse de votre peau, comme la bourrache ou le carthame.

 

Surveillez votre silhouette

perdre du ventre a la ménopauseLa prise de poids au moment de la ménopause concerne une femme sur deux. En période de ménopause, le métabolisme se ralentit, assurant certaines fonctions plus difficilement, comme la fonction d'élimination par exemple. Les déchets et les toxines s'accumulent plus facilement, ce qui entraîne de la rétention d'eau, responsable de cette impression d'être gonflée.

De plus, à partir de la ménopause, la masse maigre diminue au profit de la masse grasse. En outre, la répartition de cette masse grasse se fait différemment dans le corps. Certaines zones s'amaigrissent au profit d'autres zones, comme le ventre, ce qui donne l'impression de prendre du poids, même si cela ne se répercute pas forcément sur la balance.

En outre, le métabolisme de base de la femme ménopausée diminue, c'est-à-dire qu'elle brûle moins de calories qu'avant. Si la ration calorique reste la même, il y a plus de risque de stockage et donc de prise de poids.

Enfin, la femme ménopauséee est souvent carencée en chrome, oligo-élément jouant un rôle fondamental dans le métabolisme des glucides, c'est-à-dire dans l'utilisation des sucres par l'organisme. Donc, le risque de transformation du sucre en graisses de réserve augmente.

Il est donc important de privilégier une alimentation équilibrée, ainsi qu'un apport énergétique réduit, afin d'éviter un excès de calories qui serait alors stocké sous forme de graisse. Pour cela :
- privilégiez une alimentation saine et équilibrée, riche en fruits et légumes,
- ne négligez pas les aliments riches en calcium comme le chou frisé ou le brocoli,
- évitez les aliments trop gras et trop lourds comme les charcuteries, les produits à base de sucres rapides (confiseries, sodas…),
- buvez au moins 1,5 litre d'eau par jour. Si vous souffrez de rétention d'eau, optez pour des infusions ou des jus à base de plantes anti-rétention d'eau, comme l'ananas et le thé vert,
- diminuez ou mieux, supprimez les toxiques tels que le tabac et l'alcool qui détruisent certaines vitamines, la vitamine C essentiellement, et nuisent à l'assimilation de nombreux minéraux.

Partager sur