Forme et VitalitéDéfenses naturelles

Symptomes et facteurs de risques de l'allergie

 

RhiniteLes différents symptômes de la réaction allergique

Suivant le type d’allergie et d’allergène, la réaction peut être différente. Voici un aperçu des réactions possibles :


- la rhinite allergique : en présence de l’allergène, le sujet présente le nez qui pique et qui coule, des démangeaisons et des rougeurs aux yeux et une tension dans les sinus,


- les allergies alimentaires : des plaques rouges et blanches apparaissent sur la peau, accompagnées de démangeaisons. On peut noter une enflure des yeux, de la langue et du visage. En cas d’allergie plus grave, une réaction anaphylactique, avec un serrement de la gorge, une difficulté à respirer peut se produire. Les symptômes de l’allergie alimentaire apparaissent généralement dans les 30 minutes suivant la consommation de l’aliment,


- les allergies au venin d’insectes : des éruptions cutanées rouges, de la douleur et de l’enflure à l’endroit où se trouve la piqûre, rapidement après avoir été piqué. En cas d’allergie plus grave, une réaction anaphylactique peut se produire.

 

Les facteurs de risque pouvant conduire à l’allergie

Deux principaux facteurs de risque sont montrés du doigt :
- le tabagisme de la femme enceinte et l’exposition à la fumée secondaire durant la petite enfance peuvent entraîner des risques d’asthme,
- la pollution atmosphérique est à la fois un facteur de risque qui peut provoquer une aggravation de l’asthme et de la rhinite allergique.

Certaines personnes présentent un risque de développer une hypersensibilité. Il s’agit des enfants dont au moins un parent, un frère ou une soeur souffre également d’allergies. Les enfants en bas âge atteints d’eczéma et de rhinite allergique ont également plus de risque de souffrir d’asthme.
Les allergies ne se manifestent pas nécessairement durant l’enfance. Ainsi, il est possible de devenir hypersensible à un allergène à l’âge adulte. À l’inverse, une allergie présente dans l’enfance peut disparaître progressivement.


Les allergies sont de plus en plus répandues à travers le monde. Les allergies alimentaires, qui touchaient 1 % de la population en 1970, touchent à présent 7 % de la population en moyenne. Face à ce véritable enjeu de santé publique, plusieurs recommandations sont faites aux jeunes parents, comme l’allaitement maternel, qui renforcerait la muqueuse intestinale, et le retardement de la diversification alimentaire aux 6 mois de l’enfant et même au-delà pour les aliments allergènes.

Partager sur