Beauté & MinceurBeauté de la peau / Anti-âge

Renouvellement et vieillissement de la peau

Le renouvellement de la peau
 

renouvellement de la peau - beauté de la peau La couche la plus superficielle de notre épiderme (sa partie visible) est constituée de cellules mortes et entièrement kératinisées. Au terme d’un voyage de 4 à 6 semaines au travers des différentes couches de la peau, elles sont éliminées en surface, sous forme de squames.
 

Au cours de leur migration, ces cellules font l'objet d'importants changements morphologiques et biochimiques, dont le principal est la kératinisation (accumulation d’une protéine appelée kératine). En effet, au fur et à mesure que les cellules s'éloignent des vaisseaux sanguins nourriciers du derme, le matériau cellulaire se transforme : les cellules s’aplatissent et perdent leur noyau tout en produisant une protéine fibreuse, la kératine. Celle-ci va progressivement remplir les cellules épidermique et leur conférer une fonction de barrière contre les facteurs environnementaux.


 

Le processus naturel de vieillissement cutané


Le vieillissement de la peau est caractérisé par une atrophie progressive du tissu, c’est-à-dire un amincissement du derme, de l’épiderme, mais aussi de la paroi des petits vaisseaux cutanés, rendant la peau fragile et sèche. Ce processus s’accompagne d’une diminution de l’élasticité des fibres, il entraîne le relâchement de la peau et l’apparition des rides. La responsabilité des radicaux libre dans le vieillissement cutané est importante. Ce sont des molécules très réactives qui, en excès, accélèrent le vieillissement des cellules en provoquant un phénomène d’oxydation. Certes, il existe certes un système de défense naturel qui permet la disparition des radicaux libres en excès, mais, plus nous vieillissons, moins nous sommes capables de gérer cet excès. Les radicaux libres viennent donc attaquer nos cellules et accélérer le processus de vieillissement. Cela explique pourquoi la peau vieillit inexorablement au fil du temps ce, dès le plus jeune âge ! Un adolescent n’a déjà plus sa peau de bébé et, à trente ans, la peau n’a plus la même fraîcheur qu’à vingt… Il existe heureusement dans la nature des substances naturelles anti-radicaux libres qui "piègent" ces molécules toxiques et contribuent ainsi à freiner le vieillissement : les antioxydants. On en trouve en grande quantité dans les fruits et les légumes : le lycopène dans la tomate, la vitamine C dans le kiwi, les poivrons, les agrumes, les fruits rouges, le bêta-carotène dans la carotte, l’abricot, le melon… Le sélénium,présent dans les poissons, les fruits de mer ou la viande, et la vitamine E, contenue dans les huiles végétales, ont également des propriétés antioxydantes intéressantes.

  • Partager sur :