Forme et VitalitéSommeil

Les troubles du sommeil

Le sommeil est un état physiologique très important pour l’organisme qui puise dans ce repos les forces nécessaires pour le jour à venir. Le sommeil est une période essentielle à la réparation des tissus, à la croissance des enfants, à la sécrétion des hormones... S'il est insuffisant en quantité et/ou en qualité, les performances (concentration, mémoire, humeur) du lendemain seront altérées. Plus de 70 % des Français rencontreront des troubles du sommeil à un moment de leur vie. Zoom sur les plus fréquents.

Les 3 grands types de troubles du sommeil

On distingue 3 types de troubles du sommeil :
- les dyssomnies, qui regroupent les insomnies et la narcolepsie,
- les parasomnies, qui sont associées à des réveils nocturnes, mais sans perturbation importante du sommeil ni altération de la vigilance dans la journée. Les parasomnies sont surtout observées chez l'enfant. Il s'agit par exemple du somnambulisme ou des terreurs nocturnes,
- les troubles du sommeil associés à des troubles psychologiques, neurologiques ou pathologiques.
 

Zoom sur quelques troubles du sommeil

- L’insomnie : le sommeil est considéré comme insuffisant ou non réparateur en dépit de conditions adéquates (pas de bruit ou de tapage nocturne). L'insomnie associe des difficultés d’endormissement, souvent liées à un état anxieux, à des difficultés de maintien du sommeil, avec un réveil précoce sans possibilité de se rendormir.

-  Le Syndrome des Apnées du Sommeil (SAS) est une pathologie fréquente, bien qu'encore souvent méconnue. Ce type de syndrome s’observe à tout âge, mais avant 60 ans, il atteint surtout les hommes. Une apnée est représentée par un arrêt de l’échange aérien au niveau de la bouche et du nez pendant au moins 10 secondes. La reprise respiratoire coïncide habituellement avec un réveil très bref, suffisant pour désorganiser le sommeil. Un SAS est défini par plus de cinq apnées par heure de sommeil. En plus des problèmes de fatigue et de somnolence, l’apnée du sommeil peut être à l’origine de maladies cardiovasculaires et d’hypertension.

-  Le syndrome des impatiences des membres inférieurs (ou supplice des jambes sans repos) se manifeste pendant les périodes d’immobilité, en particulier lors de l’endormissement. Ce syndrome se traduit par des sensations anormales dans les membres inférieurs, qui conduisent à des mouvements incontrôlés (tressaillements, mouvements d’extension) et à une irrésistible envie de bouger.

- Les hypersomnies. À l’inverse d’un manque de sommeil, certaines personnes souffrent d’un excès de sommeil. C’est l’hypersomnie. La narcolepsie en est un exemple, elle est caractérisée par une envie soudaine et incontrôlable de dormir.

fatigue

Partager sur