Santé & équilibreLes bases de la nutrition

Les secrets d'une alimentation saine et équilibrée

 

Une nourriture de qualité, équilibrée et modérée

On oublie trop souvent que notre nourriture, c’est-à-dire ce que nous buvons et ce que nous mangeons chaque jour, constitue véritablement la matière première avec laquelle nous fabriquons notre corps. Nous devons donc veiller à la qualité des aliments que nous mangeons.

Voici quelques conseils :
- Buvez souvent et sans restriction, à chaque fois que vous avez soif, de préférence entre les repas. Buvez de l’eau, du thé léger ou bien des tisanes.

- Diminuez la consommation d’aliments gras, surtout ceux qui contiennent des graisses saturées (charcuterie, fromages, beurre…), et consommez sans excès les aliments sucrés (biscuits, bonbons...)

- Limitez la consommation de boissons sucrées et alcoolisées. Un litre de soda contient l’équivalent de 15 à 25 morceaux de sucre de 5 g. La consommation d’alcool devrait se limiter à 1 à 2 verres de vin par jour pour les femmes et 2 à 3 pour les hommes.

- Mangez des sucres lents (céréales, légumineuses, pommes de terre, pain complet) qui vous fourniront de l’énergie progressivement, ce qui vous évitera d’avoir faim entre les repas.

fruits et légumes


- Abusez des légumes et des fruits qui contribuent à maintenir l’organisme en bonne santé. Les fibres et l’eau qu’ils contiennent facilitent le transit intestinal et leurs antioxydants (vitamine C, bêta-carotène, lycopène…) protègent nos cellules du vieillissement.

- Salez modérément vos plats. Un excès de sel peut entraîner des problèmes d’hypertension et de rétention d’eau.

 

L'importance de 3 vrais repas par jour

L'idéal est de prendre ses repas à heures régulières et au calme. La journée doit s'articuler autour de 3 vrais repas par jour.

- Le petit-déjeuner : il doit être copieux pour couvrir 25 % des apports nutritionnels de la journée et redynamiser l’organisme après une nuit de repos. Il se compose d’une boisson, de féculents pour l’énergie, d’un produit laitier pour le calcium et les protéines, d’un fruit pour les vitamines et les fibres.

- Le déjeuner : il couvre environ 40 % des apports quotidiens. Il se compose d’une entrée à base de légumes ou de féculents, d’un plat de viande, de poisson ou d’œuf, accompagné de légumes ou de féculents, d’un produit laitier et d’un fruit.

- L’éventuelle collation : elle permet d’éviter les grignotages intempestifs précédant le dîner. Ce goûter ne doit pas excéder 5 à 10 % des apports quotidiens. Privilégiez les fruits de saison et interdisez-vous les barres chocolatées et autres sucreries.

- Le dîner : il apporte les 35 % restants. Il comporte une entrée à base de légumes, un plat (plus frugal que celui du déjeuner), un produit laitier et un dessert.

Une bonne digestion permet d’éviter l’accumulation des déchets dans l’organisme sous forme d’amas graisseux. Relaxez-vous et mangez lentement afin de réguler votre digestion. Évitez de consommer des fruits crus à la fin des repas car l’acidité du fruit bloque la digestion des féculents. Consommez-les plutôt entre les repas. Si nécessaire, n’hésitez pas à utiliser des stimulants naturels de la digestion, par exemple sous forme d’infusions (camomille, verveine…).