Forme et VitalitéVoies respiratoires

Les pathologies courantes

Les allergies

Le terme allergie est utilisé pour décrire une réaction excessive à des substances de l'environnement qui sont inoffensives, pour la plupart des gens, mais qui induisent une réaction immunitaire à l'origine de divers symptômes chez les personnes prédisposées. Elles peuvent causer de nombreux problèmes, parmi lesquels des problèmes respiratoires. Les allergènes en cause peuvent être des acariens, de la poussière et/ou la pollution. Le printemps est le moment de l'année où les gens souffrent le plus d'allergies à cause de la floraison qui commence, le pollen et les mauvaises herbes. Cependant, les allergies peuvent être présentes tout au long de l'année.
L'allergie est une réaction immunitaire inapropriée de l'organisme, contre des substances antigéniques étrangères appelées allergènes. Plus nous vivons dans un environnement chargé d'allergènes, plus nous risquons de développer une allergie. Ce qui a changé depuis quelques décennies, c'est le nombre, la nature et l'agressivité des allergènes rencontrés.

Le mécanisme se passe en 2 temps : une reconnaissance de l'allergène par des cellules immunocompétences (phase de sensibilisation) et une réaction allergène/anticorps spécifique de type Immunoglobline E (IgE), fixé sur des cellules cibles (les mastocytes) et responsable, par la libération de substances pro-inflammatoires, des manifestations allergiques.

mécanisme de la réaction allergique

Les symptômes ?

Les symptômes les plus courants ressemblent beaucoup à ceux d'un rhume. On appelle ces symptômes la rhinite allergique ou le rhume des foins, qui surviennent au printemps et à l'automne. Ces symptômes incluent également les larmoiements, l'écoulement nasal, une irritation de la gorge et le gonflement des yeux. Les plus graves peuvent provoquer l'enflure des voies respiratoires qui empêchera la respiration normale. Contrairement au rhume, les allergies ne provoquent aucune fièvre et les sécrétions du nez sont liquides et transparentes. Elles provoquent aussi des démangeaisons au niveau de la bouche, des yeux et sur la peau.

Qui est à risque ?

Certaines personnes sont plus susceptibles de produire des anticorps IgE dirigés contre les allergènes du fait d'un terrain familial. Les facteurs environnementaux jouent également un rôle dans l'apparition des troubles allergiques : le fait de vivre dans une maison où vivent des fumeurs, l'utilisation d'antibiotiques sans raison valable, un certain niveau d'exposition aux acariens, un certain nveau d'exposition aux animaux domestiques.

Facteurs agravant une crise allergique

facteurs aggravant une crise allergique

 

L'asthme

Asthme

Définition

L'asthme est un syndrome inflammatoire chronique de la muqueuse bronchique dans lequel de nombreuses cellules jouent un rôle (en particulier les mastocytes, les éosinophiles et les lymphocytes T) dans un processus en cascade.
Chez des individus prédisposés, cette inflammation cause des épisodes récurrents de sifflements, essouflements (dyspnée), oppression thoracique et toux persistante, particulièrement la nuit et/ou au petit matin, pendant l'effort. La capacité pulmonaire s'en trouve réduite. Ces symptômes accompagnent habituellement une limitation du flux aérien qui est, au moins en partie, réversible (soir spontanément, soit par action thérapeutique).
Les asthmatiques sont caractérisés par une hypersensibilité des voies respiratoires. En présence d'éléments déclencheurs, les voies respiratoires enflent, sécrètent du mucus et la crise survient.

 

Les facteurs déclenchants

Les facteurs qui déclenchent le plus cette crise sont les squames d'animaux, les acariens (insectes qui consomment la poussière domestique), les coquerelles, le pollen d'arbre ou d'herbes, les moisissures, la fumée de tabac, la fumée de bois, les odeurs de fixatif à cheveux ou de cosmétiques, les odeurs de produits de nettoyage, l'odeur de peinture, la vapeur d'essence, la pollution de l'air, le rhume, l'exercice, les pleurs, les rires, les cris et les températures froides. L'asthme est une affection assez complexe. Parlez-en à votre médecin si vous pensez souffrir d'asthme ou de toute autre maladie respiratoire.