Retour aux conseils
Forme et VitalitéBaisse de moral

Les jeunes, les femmes et les personnes âgées face à la dépression

La dépression des enfants et des adolescents

La plupart des caractéristiques de la dépression de l’adulte se retrouvent chez l’enfant et chez l’adolescent. Néanmoins, certains symptômes dépressifs peuvent être spécifiques à ces tranches d’âge.

Chez l’enfant, la dépression peut se manifester à travers des comportements de retrait, d’absence ou, au contraire, d’irritabilité, d’agitation. Seule une écoute attentive et avertie de l’enfant par un professionnel pourra la mettre en évidence. Il faut être particulièrement attentif à tout changement soudain de comportement et aux signes suivants :
- ne veut plus jouer, sortir ou voir ses amis,
- se montre très irritable et pleure souvent,
- se plaint de maux de tête ou de ventre,
- dit qu’il n’a plus envie de vivre ou qu’il n’aurait pas dû naître,
- vit de l’exclusion et des échecs à l’école,
- grandit, mais prend très peu de poids.

Chez l’adolescent, la dépression peut se manifester au travers de comportements nuisibles pour sa santé : abus d’alcool, de drogues, de médicaments (anxiolytiques, hypnotiques), états d’agitation, violence verbale ou indifférence apparente. Dans cette tranche d’âge, la dépression peut être difficile à distinguer des moments de morosité ou de confrontations propres à cette étape de la vie. Les signes suivants sont à surveiller :
- une tendance à l’isolement,
- un désinvestissement dans les études,
- des signes d’automutilation,
- une verbalisation d’idées suicidaires.
 

Femme en depressionLa dépression des femmes

Environ deux fois plus de femmes que d’hommes connaîtront au moins un épisode de dépression au cours de leur vie. Les femmes ont plus tendance à consulter que les hommes lorsqu’elles ont des symptômes de dépression, ce qui pourrait expliquer en partie que la maladie soit plus souvent diagnostiquée chez elles. Aussi, on avance au moins deux hypothèses pour expliquer le phénomène :
- le système hormonal des femmes, plus susceptible d'influencer la chimie du cerveau,
- des problèmes de pauvreté et de violence conjugale plus fréquents,
- des carences nutritionnelles, notamment en vitamine B6 (observées majoritairement chez les femmes prenant des contraceptifs oraux).
 

La dépression des personnes âgées

La dépression n'épargne pas les personnes âgées, bien au contraire. Parmi les causes possibles :
- la solitude,
- la mort du conjoint ou d’amis,
- des facteurs physiologiques liés au vieillissement, comme une baisse importante de sérotonine, ainsi que d’autres changements métaboliques,
- la sous-alimentation, qui peut causer des carences nutritionnelles en certaines vitamines indispensables au bon fonctionnement du système nerveux central comme l’acide folique - ou vitamine B9 - et la vitamine B12.

Les symptômes de la maladie sont très semblables chez elles, à ceux qu’on peut trouver chez les adultes plus jeunes, mais la reconnaissance de la maladie peut être plus difficile à faire, en raison de la diminution de l’activité physique et parfois intellectuelle. Pourtant, le fait d’être triste ou pessimiste ne doit pas être considéré comme normal lorsque l’on est âgé. Le traitement est aussi nécessaire et efficace à cette période de la vie que plus tôt. Il est donc nécessaire de consulter un spécialiste.