Bien être et SantéCardiovasculaire

Les idées reçues sur le sucre

 

Le sucre blanc est raffiné : FAUX

L'idée que le sucre blanc est "raffiné" vient du temps où l'industrie sucrière était communément appelée "raffinerie". Bien que cette dénomination persiste, elle ne correspond plus aux réalités de l'industrie sucrière actuelle. En effet, seul le sucre de canne peut répondre à cette appellation parce qu'il passe dans une raffinerie où il n'est en aucun cas transformé ou blanchi. Le sucre de canne ne représente que 4 % des volumes de sucres commercialisés en France.


Le sucre roux est meilleur que le sucre blanc : FAUX

Le sucre à l'état pur est une molécule de saccharose dont l'une des particularités est d'être naturellement blanche. Le sucre blanc est donc du saccharose pur à plus de 99,7 %. Les sucres roux contiennent 95 % à 98 % de saccharose, un peau d'eau résiduelle et des composés issus de la cuisson du sucre qui lui donnent ses arômes et sa coloration. Sucre blanc et sucre roux ont donc exactement les mêmes propriétés techniques. Tout est seulement une affaire de goût.


Il existe de bons sucres et de mauvais sucres : FAUX

Il n'existe ni bons ni mauvais sucres, mais des régimes alimentaires plus ou moins adaptés. Tous les sucres se tranforment en glucose au cours de la digestion et apportent rigoureusement la même quantité d'énergie : 4 kcal pour 1 g de glucide. Par contre, certains sucres sont assimilés plus vites que d'autres.
En savoir plus sur le sucre
 

L'apparition des caries est liée à une trop forte consommation de sucres : FAUX

La carie dentaire est le résultat d'une déminéralisation de l'émail dentaire, liée à un phénomène microbien. Les glucides des aliments (bonbons, pain, chips...) sont utilisés par les germes naturellement présents dans la bouche, pour fabriquer de l'acide lactique qui détériore l'émail, si la salive ne neutralise pas son effet. L'apparition de caries dépend donc de multiples facteurs : de la qualité et de la quantité de salive, de la texture de l'aliment, du temps de séjour dans la bouche, de la fragilité de l'émail et de facteurs génétiques.

Source : Grain de sucre

Partager sur