Bien être et SantéAntioxydants

Les antioxydants

Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

Antioxydants - compléments alimentaires

Le radical libre arrache un électron à l’antioxydant et non pas aux constituants de nos cellules. Grâce à cette réaction, le radical libre devient stable. C’est un déchet sans danger qui sera éliminé naturellement par l’organisme. L’antioxydant, auquel il manque un électron, a l’avantage de ne pas se transformer en radical libre. Il devient inactif. La réaction en chaîne est stoppée. La propagation des radicaux libres dans l’organisme cesse et les lésions sont ainsi limitées.

Il existe un très grand nombre de molécules antioxydantes. Elles peuvent être biologiques (naturellement fabriquées par notre organisme) ou bien apportées par l’alimentation. Chaque antioxydant a une localisation bien spécifique et cible des radicaux libres particuliers.


 

 

Les antioxydants enzymatiques

Notre organisme possède des systèmes antiradicalaires naturels. Les principaux mécanismes de défenses sont constitués par des enzymes : les superoxyde dismutases, les glutathion-peroxydases et les catalases. Ce sont de véritables armes naturelles fabriquées par notre organisme, qui ont chacune leur lieu et leur mode d’action, tout en agissant de manière complémentaire. Une personne en bonne santé en produit suffisamment pour limiter les réactions d’oxydation. Mais, seul un apport alimentaire suffisant en oligo-éléments adéquats permettra la synthèse de ces antioxydants enzymatiques.

- Les superoxyde-dismutases sont des enzymes qui peuvent fonctionner uniquement en présence de zinc, de cuivre et de manganèse.
- Les glutathion-peroxydases sont constituées d’acides aminés (la glutamine, la cystéine et la glycine) que l’on trouve dans les protéines animales ou végétales. Ces trois acides aminés sont indispensables à la synthèse de glutathion qui contribue au bon fonctionnement du système de défense antiradicalaire.
- Les catalases sont des enzymes qui permettent d’éliminer les déchets issus des réactions d’oxydation (peroxyde d’hydrogène en particulier).