Cheveux et ongles

La structure du cheveu

 

Le follicule pileux

Follicule pileux - cheveux - beauté - compléments alimentaires


Le cheveu est enfoncé dans le cuir chevelu comme dans la terre. Il a, à sa base, un renflement : le bulbe pileux. C'est à l'intérieur de ce bulbe que se produit la croissance active du cheveu. Il est entouré de nerfs et de capillaires sanguins où les cellules peuvent puiser les nutriments spécifiques à leur croissance et à leur différenciation. Ces nutriments (acides aminés, acides gras essentiels, vitamines, minéraux et oligo-éléments) doivent donc être présents en quantité suffisante dans le flux sanguin.

Le bulbe pileux renferme également de nombreux mélanocytes, cellules qui synthétisent les pigments de mélanine donnant aux cheveux leur couleur. À ce niveau, l'activité cellulaire est intense. En effet, alors que les cellules-mères de la peau ne se multiplient que tous les 20 à 30 jours, celles du cheveu se multiplient activement tous les 2 jours. Cette croissance rapide explique pourquoi le cheveu réagit si vite aux variations de la composition du sang qui le nourrit.

Sous la peau, proche de l'orifice d'où sort le cheveu, se trouve la glande sébacée dont le rôle est de lubrifier le cheveu. Ces glandes sébacées sécrètent un liquide huileux qui va gainer le cheveu et lui donner un lustre et un brillant. Son mauvais foncionnement va, soit entraîner des cheveux secs, soit entraîner des cheveux gras. Ce dérèglement ne peut pas être facilement corrigé par la voie externe, d'où l'importance de la prise de compléments alimentaires adéquats pour en améliorer la sécrétion.

 

La tige pilaire


C’est la partie extérieure visible du cheveu. Cette tige est formée de cellules presque entièrement kératinisées, sans noyau et disposées en trois couches concentriques :
-  au centre, la medulla ou "moelle" du cheveu, contenant des cellules peu pigmentées,
-  tout autour, le cortex ou "écorce", qui est le "coeur" du cheveu. Il est constitué de plusieurs couches de cellules kératinisées, riches en pigments, formant la majeure partie du cheveu et lui donnant sa couleur,
- à la périphérie, la cuticule ou "épidermicule", constituée d’une épaisseur de 4 à 5 couches de cellules formées de kératine compacte. Cette cuticule est très résistante aux forces physiques et chimiques. C'est la couche protectrice du cheveu qui lui donne son éclat et son aspect soyeux.

 

La protéine du cheveu : la kératine


Kératine - cheveux - beauté - compléments alimentairesLe cheveu est d'une solidité incroyable. Chaque cheveu pouvant supporter 100 grammes, une chevelure moyenne de 120 000 cheveux pourrait soutenir 12 tonnes, si le cuir chevelu était assez résistant ! C'est l'organisation étonnante de la kératine dans le cortex qui autorise cette performance. La kératine est une protéine fibreuse particulièrement riche en acides aminés soufrés. La rigidité ou la souplesse de cette protéine est due à la composition et à l’agencement des filaments qui la composent. La kératine peut adopter différentes structures, car la kératine des cellules du contour de l’œil est différente de celle des cellules du cheveu ou de celle des ongles. Elle est composée en proportions importantes :
- d'acides aminés soufrés (cystéine et méthionine) qui favorisent la formation de ponts et stabilisent la kératine,
- de minéraux et d'oligo-éléments (calcium, zinc, magnésium, silicium…) qui accentuent la vigueur du cheveu, ainsi que la dureté et la résistance des ongles.
Dans le corps du cheveu, le cortex, la kératine est organisée en protofibrilles, composées de quatre chaînes de kératine. La cohésion de cet ensemble est assurée par des liaisons, ou ponts, entre les atomes des différentes chaînes. Ces liaisons sont plus ou moins résistantes. On distingue ainsi les liaisons faibles, comme les liaisons hydrogènes et les ponts disulfures, plus solides, des acides aminés soufrés.


Ainsi, jusqu'à la pointe de nos cheveux, la nature pousse à la perfection en réalisant un assemblage qui allie à la fois souplesse et solidité.

Partager sur