Bien être et SantéTransit

La constipation

Il existe divers troubles du transit.constipation - femme - transit

 

La constipation occasionnelle

Elle est souvent due à un changement d'habitudes : voyage, vacances, grossesse...

 

La constipation due aux mauvaises habitudes

Cette constipation intervient quand on ne répond pas aux sollicitations naturelles. Vos intestins, par réflexe, vous demandent d'aller à la selle. Or, pour une raison ou une autre, vous n'y allez pas. Cela arrive une fois, deux fois, jusqu'au jour où vos intestins perdent ce réflexe. C'est souvent ce qui se passe pour les enfants qui n'aiment pas aller aux toilettes à l'école, par exemple.

 

La constipation due au manque d'exercice

La marche exerce un massage bienfaisant sur nos intestins qu'elle stimule. À l'inverse, le manque d'exercice physique entraîne une atrophie de la musculature abdominale : les contractions qui font progresser les selles diminuent d'intensité jusqu'à disparaître, provoquant la constipation.
 

La constipation d'origine nerveuse

L'appareil digestif est bien souvent le premier à réagir face à notre fatigue, nos soucis, nos contrariétés, nos émotions... La sophrologie, le yoga, les massages sont d'excellentes techniques pour lutter contre le stress et "débloquer" vos intestins.

 

La constipation d'origine hépatique

La bile est indispensable au bon fonctionnement de l'intestin. Elle stimule, lubrifie et assainit... Un foie qui fonctionne mal entraîne bien souvent la constipation.
 

La constipation dite iatrogène

Les médicaments peuvent provoquer des constipations. Certains principes actifs ont pour effet de ralentir la progression des selles, de déshydrater l'intestin ou de le contracter.

 

La constipation due à l'alimentation

La surconsommation de viandes, de charcuteries, de sucres, de graisses, d'aliments raffinés... peut entraîner une constipation. En effet, pour bénéficier d'un transit intestinal normal, il est indispensable de consommer une majorité d'aliments riches en cellulose. Or, nous ne consommons pas assez de fruits et de légumes riches en fibres, ni de céréales complètes.

Partager sur