Beauté & MinceurCheveux et ongles

La chute de cheveux saisonnière

femme - cheveux - beauté - compléments alimentaires

 

Pourquoi les cheveux tombent-ils plus au printemps et à l’automne ?

 

À chaque changement de saison, notre organisme est soumis à des variations hormonales. Ceci est particulièrement vrai à l’automne et au printemps, saisons de transition entre la période froide et humide de l’hiver et la période chaude et sèche de l’été. Le changement de saison est une étape essentielle du métabolisme qui doit s’adapter à des modifications importantes : ensoleillement, température, hygrométrie…
Ces variations hormonales saisonnières rendent nos cheveux plus réceptifs à certaines hormones. Cela entraîne une accélération du rythme de renouvellement des cheveux, qui tombent alors en plus grande quantité.
La chute saisonnière des cheveux dure de 4 semaines à 6 semaines maximum.

 

Faut-il s’inquiéter de la chute de cheveux saisonnière ?

 

Il faut avoir conscience que les chutes de cheveux saisonnières ne sont pas toujours anodines. Sur une chevelure en pleine santé, la chute de cheveux saisonnière s'arrête naturellement au bout de quelques semaines et les cheveux repoussent aussi nombreux et épais. Par contre, si vos cheveux ont déjà tendance à tomber et à s'affiner tout au long de l’année, la repousse saisonnière ne sera sans doute pas identique aux précédentes et votre chevelure va s’appauvrir un peu plus, à chaque entrée de saison.
 

Pourquoi est-il particulièrement important de nourrir ses cheveux au printemps et à l’automne ?

La pluie, le vent, le froid sont sources d’agressions pour la chevelure. À la sortie de l’hiver, la chevelure est fragilisée. Il faut donc la renforcer. De même, après un été chaud et sec, avec des expositions prolongées au soleil, la chevelure est affaiblie et doit être aidée pour aborder le froid et l’humidité qui s’annoncent bien armée.
Il faut savoir que les cheveux qui tombent sont déjà morts depuis plusieurs semaines. Nous ne pouvons donc pas agir sur la chute elle-même mais sur les repousses, afin que les cheveux soient aussi nombreux et épais que les cheveux qu'ils remplacent. Il s’agit en quelque sorte de préparer la relève, à la manière des plantes auxquelles nous donnons des engrais.

Partager sur