Bien être et SantéProstate et confort urinaire

L'incontinence urinaire

Souvent cachée car un peu honteuse, l'incontinence urinaire est un souci qui touche les femmes, mais aussi les hommes. C'est effectivement un souci plus courant qu'on ne le pense chez les hommes de plus de 50 ans. par souci de discrétion, ces problèmes de confort urinaire sont rarement évoqués par ceux qui en souffrent. Il existe pourtant des solutions pour ne plus les subir.

 

L'incontinence urinaire masculine

prostate

Comment se manifeste cet inconfort urinaire ? Fréquente envie d'uriner (le jour comme la nuit), impériosités, mictions longues et/ou difficiles, vidange incomplète de la vessie, fuites urinaires lors d'une toux ou d'un effort... Les symptômes de l'incontinence peuvent prendre différentes formes. Ces tracas sont bien évidemment très embêtants à vivre au quotidien.

Les désagréments urinaires augmentent avec l'âge, compte tenu du fait de l'hypertrophie naturelle de la prostate avec le temps. Les causes peuvent être variées : faiblesse de la prostate, sphincter capricieux, séquelle d'une intervention ou d'un traitement dans la région du périnée...

 

Une nouvelle génération de compléments alimentaires

Des nouveaux complémentaires ont été spécifiquement conçus par les Laboratoires Yves Ponroy pour améliorer la santé de la prostate.

Grâce à leurs actifs naturels, ils permettent de limiter les inconforts urinaires des hommes, de leur faire retrouver de bonnes habitudes mictionnelles tout en ralentissant le vieillissement. Comment ? Grâce à un complexe basé sur les effets antiviellissement du zinc et le sélénium. En effet, ces oligoéléments ont l'avantage de lutter contre les radicaux libres et donc de ralentir les ravages du temps. Sont aussi utilisés pour leurs effets positifs sur la prostate, le pollen et l'huile de pépins de courge.

Associée à une bonne hygiène de vie, les hommes ayant pris du Prosta'stérol, par exemple, ont remarqué des deux améliorations : temps de mictions raccourci, réduction des soucis urinaires nocturnes et diurnes. Une cure de deux à 3 mois est un bon moyen de retrouver une qualité de vie appréciable.

Partager sur