Bien être et SantéArticulations

L'arthrite

Caractéristiques générales de l’arthrite


L’arthrite est une atteinte inflammatoire de l’articulation. La membrane synoviale secrète alors anormalement de la synovie (liquide synovial), qui s’accumule dans l’articulation et crée un épanchement de synovie. L’articulation devient alors gonflée et douloureuse. On nomme la maladie "monoarthrite" lorsqu’une seule articulation est touchée et "polyarthrite" lorsqu’elles plusieurs sont atteintes. Certaines arthrites sont consécutives à une défaillance du système immunitaire et sont provoquées par des germes ou virus, comme le streptocoque (rhumatisme articulaire aigu), le gonocoque (blennorragie), le staphylocoque, les Borrelia transmises par les tiques (maladie de Lyme). D’autres sont déclenchées par des affections chroniques, comme la maladie de Crohn (affection chronique du tube digestif)… L’arthrite étant une maladie systémique, la prise en charge par un médecin spécialiste est indispensable. Lui seul est à même de conseiller les personnes qui en souffrent, en tenant compte de leur état de santé et des spécificités des gênes ressenties.

 

Les différents types d’arthrite


L’arthrite rhumatoïde
L’arthrite rhumatoïde se caractérise par un épanchement de synovie qui s’accompagne d’une prolifération anormale des cellules de la membrane synoviale qui s’épaissit. C’est ce que l’on dénomme "pannus synovial". Les premiers signes avant-coureurs caractéristiques de cette affection articulaire sont la douleur, l’enflure, la chaleur au toucher, la rougeur, la raideur matinale et la sensibilisation de certaines articulations. L’inflammation handicape la mobilité et peut se manifester de manière progressive ou brutale sous la forme de crises aiguës, puis de périodes de rémission.


arthrite - articulations - compléments alimentaires
 

L'arthrite goutteuse
Elle se caractérise par le dépôt de cristaux d'acide urique dans une articulation. L'inflammation articulaire qu’ils déclenchent provoque alors de vives douleurs. Le facteur héréditaire semble jouer un rôle important dans la goutte qui touche principalement les hommes. Néanmoins, le facteur alimentaire a aussi son importance, puisque la goutte concerne plus particulièrement les "gros mangeurs".

 


La polyarthrite rhumatoïde
C’est la maladie articulaire et rhumatismale la plus fréquente. Elle se caractérise par une succession de réactions inflammatoires qui aboutissent à des lésions articulaires qui peuvent être sévères. Dans certains cas, l'organisme ne reconnaît plus l'articulation comme étant sienne et réagit contre elle, détruisant le cartilage. Il y a alors une inflammation des articulations qui provoque leur gonflement. Les articulations sont alors chaudes et douloureuses, en particulier la nuit. Les membres les plus fréquemment touchés par la polyarthrite rhumatoïde sont les mains et les pieds. La polyarthrite rhumatoïde ne semble pas être héréditaire, même s'il existe une prédisposition familiale, et touche en majorité les femmes.

Le rhumatisme articulaire aigu
Il s’agit d’une infection bactérienne qui peut se localiser au niveau d’une seule articulation. En quelques heures ou quelques jours, les douleurs passent d’une articulation à une autre et disparaissent souvent sans laisser de séquelles. Ces poussées d’arthrite aiguë débutent généralement une quinzaine de jour après une angine et sont dues à la toxine du streptocoque qui atteint les articulations.

Partager sur