Forme et VitalitéDétoxification

Faites une cure de détox après les fêtes

Le rôle des émonctoires dans l’élimination des déchets

Détox après les fêtes -  détoxification -compléments alimentaires


L’organisme comprend 5 émonctoires, véritables portes de sortie des toxines : les intestins, le foie, les reins, les poumons et la peau.
Chaque jour, notre organisme doit faire face à différentes agressions pouvant provenir de l’extérieur (des toxiques) mais également de l’intérieur même de notre organisme (des toxines). Les toxines sont les déchets et les résidus issus du fonctionnement même de l’organisme. Elles peuvent provenir de la transformation de produits ingérés (excès de graisses saturées, de viandes rouges, de produits raffinés, d’alcool…).
Les 5 émonctoires, véritables organes d’élimination, sont théoriquement capables de débarrasser l’organisme de tous les déchets qui l’encrassent. Cependant, si l’organisme fait face à un excès de toxines, lié par exemple à des excès alimentaires à répétition, les émonctoires sont débordés et ne parviennent pas à éliminer tous les déchets qui s’accumulent. Cela se ressent sur le tonus la peau, les cheveux, la silhouette, et parfois même sur le moral.
Une cure de détoxification après les fêtes permet de donner un coup de pouce aux 5 émonctoires, afin de les aider à éliminer en douceur les excès alimentaires.
 

Une cure de détoxification d’après-fêtes réussie

Étape 1 : opter pour une alimentation adaptée
Pour une détoxification efficace, il faut tout d’abord adopter une alimentation variée et équilibrée, à base de fruits et de légumes notamment.
Privilégiez les légumes verts, les salades, les choux, les brocolis, les carottes, le potiron, le persil, l’ail, les oignons, les fines herbes – surtout le thym et le basilic. Les légumineuses, telles que les pois, les haricots blancs, les lentilles, le soja apportent des protéines végétales de qualité. Par contre, évitez les excès de viande rouge, dont le métabolisme entraîne la production d’acide urique. Bien évidemment, buvez beaucoup d’eau ou d’infusions afin de favoriser l’élimination des déchets et évitez la consommation d’alcool, de tabac, de café qui, eux, encouragent la production de toxines.

Étape 2 : adapter son hygiène de vie
L’activité physique permet d’évacuer les toxines par la transpiration et le gaz carbonique par les poumons. 30 minutes de marche rapide par jour est excellent au cours d’une cure de détoxification. Le hammam et le sauna sont également des outils précieux pour se détoxifier . Ils ouvrent les pores de la peau, libèrent les sinus et les voies nasales, apaisent les douleurs musculaires et facilitent la respiration.
Le stress est générateur de toxines. Il est donc important d’évoluer dans une atmosphère sereine et apaisante.

Étape 3 : puiser tous les bienfaits des plantes amies de la détoxification
Après des excès alimentaires, il est bon de détoxifier son foie en priorité. La nature regorge de plantes aux effets bénéfiques sur le foie.
L’artichaut : les feuilles d’artichaut aident à augmenter la sécrétion de la bile tout en favorisant son évacuation.
L’aubier de tilleul : la synergie de ses principes actifs aide à remettre le foie en état, en augmentant sa capacité à filtrer les déchets et les toxines dans le sang.
Le radis noir : il favorise l’évacuation mais aussi la sécrétion de la bile. Le radis noir est particulièrement recommandé après un repas copieux, pour aider à évacuer plus rapidement les excès.
Le romarin : il favorise l’évacuation de la bile de la vésicule. Excellent stimulant hépatique, il est l’ami des foies encombrés.

Une alimentation pauvre en graisses et riche en légumes de saison, une activité physique modérée, l’aide de plantes aux bienfaits reconnus pour la détoxification vous aideront en douceur à vous débarrasser des toxines accumulées en fin d’année. Vous retrouverez ainsi votre tonus et laisserez éclater votre beauté.

Partager sur