Huiles essentiellesQuestions fréquentes

Effets secondaires

 Les huiles essentielles ont-elles des effets secondaires et lesquels ?

Les HE sont des extraits aromatiques concentrés qui ne sont pas dénués de risque. Leur usage doit être maîtrisé et utilisé à bon escient afin d’éviter les toxicités.  
Mal utilisées (à trop fortes doses, pures sur la peau…) des effets secondaires comme : nausées, vomissement, diarrhée ou constipation, relents gastriques, ulcères gastriques peuvent être répertoriés.
Certaines HE (citron, orange…) sont photosensibilisantes, l’exposition au soleil avant ou après est fortement déconseillée. 
Certaines huiles essentielles (cannelle…) sont dermocaustiques et ne peuvent s'appliquer sur la peau.
N’introduisez pas d’HE dans les yeux, dans les oreilles ou les narines. 

 

 Que faire en cas de mauvaises utilisations ?

En cas de problème externe. Si une goutte est tombée dans l’œil, ou que la peau « brûle » à l’endroit de l’application, pensez toujours « huile végétale » : baignez la zone avec de l’huile (amande douce, tournesol, olive, n’importe laquelle fera l’affaire) afin de diluer l’huile essentielle et d’apaiser immédiatement la douleur.
En cas d’ingestion accidentelle, les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau, il est dès lors inutile de boire beaucoup d’eau après une dose massive d’huiles essentielles. Appelez immédiatement le centre antipoison de votre région et/ou le Samu (15 depuis un fixe, 112 depuis un mobile, ce numéro est valable pour la quasi-totalité de l’Europe). N’attendez pas qu’il y ait des symptômes pour demander du secours. Ne buvez pas (ni eau, ni lait, ni huile !), ne vous faites pas vomir, respectez les instructions.

A lire aussi Précautions d'utilisation des Huiles Essentielles

Partager sur