Retour aux conseils
Bien être et Santé

Comment consommer le poisson pour préserver les oméga 3 ?

Très riche en oméga 3, le poisson est excellent pour la santé et notamment pour le système cardiovasculaire. Toutefois, pour préserver au mieux sa teneur en oméga 3, certaines cuissons sont à privilégier. On vous dit tout sur les modes de cuisson et de consommation du poisson à privilégier.

Comment cuire le poisson ?

cuisson-poisson-omega-3Les oméga 3 présents dans les poissons gras sont dits "thermolabiles", c'est à dire qu'ils sont sensibles à la chaleur et peuvent ainsi se dégrader lorsqu'ils subissent une élévation de la température. De ce fait, une température trop élevée détruit les oméga 3. Plusieurs types de cuisson sont à privilégier pour cuire le poisson tout en conservant ses oméga 3 et donc ses bienfaits : cuisson à la vapeur, pochée, en papillote, ou au bain-marie.
De lêle, il est recommandé de ne pas utiliser de matière grasse pour la cuisson du poisson. En effet les oméga 3 et autres vitamines (A, D et E) présents dans le poisson sont liposolubles. Au contact de la matière grasse, les oméga 3 et vitamines migrent du poisson vers les graisses. L'alternative possible est de rajouter la matière grasse à l'issue de la cuisson, car elle sera consommée avec le poisson.

Mode de consommation : cru ou cuit ?

Inscrivez-vous aux newsletters pour recevoir nos offres
et nos conseils santé
Cuit de manière douce, le poisson apporte tout autant de nutriments que lorsqu'il est cru. Ainsi, la consommation de poisson cru ne présente pas plus d'avantages que lorsqu'il est cuit de la bonne façon. Toutefois, le poisson cru peut parfois être déconseillé à certaines personnes car il peut représenter un risque d'intoxication alimentaire en raison du parasite appelée "anikasis simplex". Les personnes concernées par cette mesure préventive sont les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées.

A lire aussi Les oméga 3, bons pour le coeur et la tête

Partager sur