L'Aubépine

La plante de la sérénité et du calme

Description

L’aubépine est un arbuste commun, de la famille des Rosacées, couramment employé comme plante ornementale. L'arbuste présente des feuilles caduques de trois à cinq lobes dentés et des fleurs odorantes, sous la forme de petits bouquets, de couleur blanche. Cet arbuste est connu pour ses épines couvrant l’ensemble de ses rameaux. Il aurait d’ailleurs été utilisé pour tresser la couronne d’épines du Christ. Autrement appelée épine blanche, épine de mai, bonne de nuit, valériane du cœur, noble épine, poire d’oiseau, bois de mai… l’aubépine viendrait du grec Kratos, signifiant "force", et du latin Alb-ispina (spina alba), pour "épine blanche".

 

Culture

L’aubépine se rencontre sur tous les types de terre, d’Asie, d’Europe, d’Amérique et d’Afrique du nord. Robuste, l'arbuste pousse spontanément, notamment sur des terrains argileux, et peut vivre plusieurs centaines d’années. On récolte ses rameaux fleuris à la fin du printemps et ses fruits mûrs au début de l’automne.

 

Historique

Depuis le VIIe siècle, la médecine chinoise a recours à l’aubépine pour combattre les troubles cardiovasculaires. Si elle semble absente de la pharmacopée occidentale jusqu’à une époque relativement récente, l’aubépine apparaît désormais comme une plante salutaire, qui ne cesse de se populariser et de faire l’objet de nombreuses recherches.
En Grèce, la coutume voulait qu’à chaque repas de noces, les convives portent une branche d’aubépine pour apporter bonheur et prospérité aux jeunes mariés. En Italie, le marié lui-même offrait une branche d'aubépine à sa dulcinée et un rameau de la plante ornait les berceaux, gage de protection contre les mauvais augures. L’infusion d’aubépine servait couramment à aider à soulager les palpitations et les troubles du sommeil. Les druides celtes l’employaient comme plante féerique, dont l’aura était porteuse de bonheur.
Et puis, célébrée par les poètes, l’aubépine symbolise le printemps, le renouveau, la renaissance, voire l’innocence, la pureté.
 

Partie utilisée

Les parties de l’aubépine utilisées en phytothérapie sont, bien évidemment, les sommités fleuries et les feuilles, mais aussi les fruits et l’écorce (en infusion).


Indications

L’aubépine est communément recommandée en cas de :
Troubles nerveux passagers accompagnés de vertiges, stress, troubles du sommeil…
- Troubles cardiaques, avec accélération et perception exagérée du rythme du coeur, (palpitations) et fatigue cardiaque.
- Troubles digestifs et spasmes.


Propriétés

L’aubépine serait conseillée pour ses qualités spasmorelaxantes, calmantes et pour aider à combattre certaines formes de troubles du sommeil d’origine nerveuse. Cette plante s’avèrerait bénéfique chez les personnes présentant une certaine nervosité ou une irritabilité passagère, sans entraîner chez elles de risques de somnolence, de perte de mémoire ou tout autre signe de confusion.

Les fruits de l’aubépine participeraient également à réguler certaines perturbations digestives, comme les diarrhées, et auraient une action drainante. L’aubépine pourrait aussi contribuer à amenuiser certains troubles de la ménopause (bouffées de chaleur et irritabilité par exemple). Antioxydante, l’aubépine participerait à préserver l’organisme d’un vieillissement précoce.

 

Actifs

L’aubépine contient des flavonoïdes (notamment de l’hyperoside et de la vitexine, ainsi que des procyanidines qui interviennent dans la régulation du rythme cardiaque). On y trouve également des polyphénols, une huile essentielle, des stérols, des dérivés leucoanthocyaniques, des acides triterpéniques pentacycliques, des purines et des hétérosides. L'aubépine renferme enfin des tanins, à l’origine de son action astringente, ainsi que du potassium et de la vitamine C.
Pour être efficace, l’aubépine doit être consommée sous forme de cures régulières et prolongées, car si elle travaille lentement, l'aubépine agit pour des résultats durables.



Contre-indications

L’aubépine ne présente aucun effet secondaire, ni risque d’accoutumance. Toutefois, elle n’est pas recommandée chez la femme enceinte ou celle qui allaite. Il est également préférable de demander l’avis d’un médecin avant de prendre de l’aubépine en vue de soulager certains troubles cardiaques.

L'Aubépine

Voir les produits