La Taurine

Secrétée pendant l'effort physique pour réduire l'effet des toxines

 

Description

Dérivé d’un acide aminé soufré, la cystéine, la taurine est naturellement présente dans le corps de l'homme. Elle joue un rôle important dans la construction du cerveau et le fonctionnement des cellules cérébrales. Elle intervient également dans les fonctions cardiaques et musculaires, ainsi que dans l’assimilation des lipides. Elle est sécrétée pendant les efforts physiques importants pour réduire l'effet des toxines.

Dans le foie, elle est conjuguée aux acides biliaires pour constituer les sels biliaires qui contribuent à la digestion des graisses (les acides biliaires sont formés dans le foie à partir du cholestérol). Cependant, la taurine reste une substance encore mal connue, qui a été détectée pour la première fois à la fin des années 1950 seulement.


 

Source

La taurine est naturellement présente dans le corps humain (l’organisme est capable de la produire naturellement). On en trouve aussi dans les huîtres et les œufs. Le lait maternel contient environ 4,2 mg de taurine pour 100 ml alors que le lait de vache n'en contient que 0,24 mg pour 100 ml. On trouve également de la taurine dans certains laits infantiles recomposés (sans lactose).

Du côté des animaux, le chat synthétise la taurine, mais généralement en quantité insuffisante. Il trouve les ressources complémentaires qui lui sont nécessaires en mangeant de la viande ou des produits industriels enrichis (croquettes industrielles, lait pour chaton…).


Propriétés

La taurine a été identifiée comme étant un neuro-transmetteur, soit une substance qui favorise les transmissions entre les neurones dans le cerveau.

La taurine aurait des effets détoxifiants et antioxydants, renforcerait la contractilité cardiaque et augmenterait les performances physiques et mentales. On relèverait en particulier son action relaxante sur les muscles. Après un effort physique extrême, le corps ne produisant plus les quantités de taurine nécessaires, il en résulterait une insuffisance que pourrait compenser la supplémentation proposée par certains produits énergisants.

La taurine a été expérimentée sur les GI’s pendant la guerre de Corée et la guerre du Viêt-Nam. Elle était utilisée, notamment, pour augmenter la vigilance des soldats en action.


Contre-indications

Une apport supplémentaire de taurine dans l’alimentation est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. Pour tous, les produits à base de taurine - boissons énergisantes en tête - sont à consommer avec modération (pas plus de 2 canettes de boisson énergisante par jour), car la plupart du temps, la taurine y est combinée avec la caféine (entre autres).

La Taurine

Voir les produits