L'Aloe vera

Plante aux propriétés apaisantes et cicatrisantes, elle renforce également le système immunitaire.

 

Description

L'aloe vera est une plante vivace sans tige, originaire d'Afrique et de certaines îles de l'océan Indien où elle pousse à l'état sauvage. Cette plante appartient à la famille des Liliacées (celle des jacinthe, tulipe, asperge, poireau, ail, oignon). Elle est reconnaissable à ses racines peu profondes et à ses feuilles étroites, épineuses et épaisses qui peuvent atteindre 1 mètre de haut. Au centre, s’élève une inflorescence avec de nombreuses fleurs jaunes ou orange disposées en épis.

 

 

Culture

L’aloe vera, communément appelé "lys du désert", pousse de manière spontanée dans les climats chauds et secs, sur des terrains sablonneux et calcaires. Sa multiplication s’opère par pollinisation, mais il est plus facile et plus rapide de procéder par séparation des plants (bouturage). Facile à cultiver, l'aloe vera est aujourd’hui planté industriellement sur de vastes étendues dans de nombreux pays : Etats-Unis, Mexique, Caraïbes, Philippines, etc. Bien qu'il existe plus de 300 variétés d'aloès, on ne cultive que l'Aloe barbadensis qui possède la plus forte quantité de principes actifs et les meilleures propriétés.


Historique

Le nom "aloe" est dérivé du nom arabe Alloeh qui signifie substance amère et brillante, alors que vera est le mot latin pour dire "vrai". Dans l'ancien temps, l'aloe vera variété était considéré comme la plante la plus efficace du point de vue médical. Depuis plus de 5 000 ans, les civilisations du monde entier l'utilisent pour ses bienfaits sur la santé. C’est une des plantes médicinales les plus connues depuis l'Antiquité. Dans la Grèce antique, les médecins la prescrivaient déjà pour certaines applications curatives et comme remède contre l'ulcère d'estomac ou les problèmes intestinaux. Les Égyptiens, eux, s'en servaient comme médicament, mais aussi comme élixir pour les soins de la peau et pour embaumer leurs morts. Il la nommaient "plante de l'immortalité". On retrouve également trace de l'aloe vera en Chine, dans le plus ancien livre de phytothérapie, le Pen t’sao, écrit il y a 4 000 ans.

Il semblerait que ce soient les Espagnols qui, les premiers, auraient importé les premiers plans d’aloe sur les terres de Christophe Colomb.

Dès 1820, l’aloe a été inscrit à la pharmacopée américaine pour ses vertus laxatives. En 1935, lorsqu'un groupe de médecins s'en sert pour traiter des brûlures causées par les rayons X, on assiste à un regain d'intérêt pour son emploi sous forme de gel par voie externe. Il fait alors une entrée remarquée dans le monde des produits cosmétiques et dermatologiques.


Partie utilisée

La partie la plus utilisée de l’aloe vera est la feuille, dont on recueille différentes substances selon la couche utilisée. Les principaux actifs de l’aloe vera sont issus de la pulpe, extraite du tissu central des feuilles.


Propriétés

Tranquillisante, fongicide, cicatrisante, astringente, hémostatique.
 

Actifs

La pulpe d’aloe vera contient de très nombreux éléments nutritifs. Elle est notamment riche en polysaccharides (acemannane) qui renforcent le système immunitaire en activant les phagocytes, les anticorps et les cellules tueuses. C’est également une excellente source de vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, acide folique, B12, C, E) qui régulent et équilibrent le métabolisme. Elle contient également des sels minéraux indispensables (calcium, phosphore, potassium, fer, sodium) et des acides aminés (leucine, lysine, méthionine) qui ne peuvent être fabriqués par le corps humain.
 

Actions

La pulpe (gel) d’aloe vera par voie orale est particulièrement recommandée en cas de carences en éléments vitaux, notamment chez les personnes qui ont un terrain déficient en défenses immunitaires. La pulpe d’aloe vera par voie orale est également conseillée dans les états de fatigue physique et intellectuelle (surmenage, stress). Elle est enfin indiquée par voie locale externe en cas de brûlures, d'érythèmes fessiers du nourrisson et d'irritations cutanées en général. La puple d'aloe vera aurait des vertus apaisantes et cicatrisantes permettant de soulager les douleurs de manière spontanée.


Recherches internationales

Depuis une cinquantaine d'années, l'aloe vera retient l'attention d'éminents chercheurs, notamment russes et américains, et donne lieu à de nombreux travaux analytiques, pharmacologiques et cliniques. Des travaux qui confirment les usages médicaux de toutes les traditions ancestrales et en découvrent même d'autres. Mais, ce n'est qu'après 1968, avec l'aboutissement des recherches d'un pharmacien texan, Bill Coats, sur la stabilisation de la pulpe fraîche de l'aloe vera, que cette plante connaît un véritable essor dans le monde entier. Grâce au procédé mis au point par Coats, la pulpe d’Aloe vera peut dorénavant être exploitée à grande échelle, tout en conservant ses multiples vertus. La pulpe de l'aloe vera est aujourd'hui scientifiquement connue et reconnue. Elle continue à être étudiée dans de nombreux pays. Elle est utilisée actuellement par une multitude de gens avec une grande facilité et une excellente efficacité, notamment pour les propriétés immunostimulantes avérées de l’acemannane qu’elle contient.


Contre-indications

La pulpe de la feuille d’aloe vera est dénuée de toute toxicité et d'une totale innocuité. Elle ne présente aucune contre-indication.

L'Aloe vera