Le Pollen

L'allié de l'équilibre de l'organisme

Description

Le pollen, représentant une multitude de corpuscules microscopiques contenus dans les sacs polliniques de l’anthère de la fleur, est la semence mâle des fleurs. Les grains de pollen forment une poussière facilement emportée par le vent, ce qui leur permet d’aller féconder les organes femelles des fleurs (pistils). En butinant les fleurs pour en soutirer le nectar qu’elles transformeront en miel, les abeilles accumulent le pollen sur leurs pattes postérieures, en formant des petites pelotes, et les rapportent à la ruche où elles seront utilisées comme nourriture. Ces pelotes renferment également diverses enzymes que produisent les abeilles pour dissoudre la solide enveloppe qui renferme les éléments nutritifs à l’intérieur de chaque minuscule grain de pollen. Le pollen apporte de l’eau, des glucides, des lipides. C’est l’un des produits les plus riches en protéines puisqu’on y retrouve, entre autres, les 8 acides aminés essentiels que l’organisme est incapable de synthétiser.
 

Culture

Les apiculteurs ont mis au point un système de trappes à pollen qu’ils disposent à l’entrée des ruches, ce qui leur permet de récolter une petite partie du pollen recueilli sur les fleurs par les ouvrières de la ruche. L’entrée de la ruche est obstruée par une grille permettant juste le passage d’une abeille. Les pelotes ne peuvent donc passer et un tiroir est placé au-dessous pour récupérer le pollen qui tombe. Il existe deux types de trappes : les trappes d’entrée devant la ruche et les trappes de fond intégrées au plancher et d’une plus grande capacité. Le pollen ne peut se conserver en l’état très longtemps (https://www.ponroy.com/ à 2 semaines). Il existe deux méthodes de conservation : la congélation à –2https://www.ponroy.com/mes-commandes°C et le séchage, qui consiste en une déshydratation partielle du pollen récolté. C’est cette dernière méthode qui est classiquement utilisée. Aujourd’hui, certains fabricants proposent du pollen de fleurs récolté directement sur les fleurs à la machine, ce qui garantit la présence d’un pollen ne provenant que d’une seule espèce végétale.
 

Historique

Ce n’est qu’au début du XXe siècle que les apiculteurs ont mis au point les techniques permettant de recueillir d’importantes quantités de pollen d’abeille. Les usages de cette substance sur la santé sont donc relativement récents.

 

Propriétés et actifs

L’action majeure du pollen est d’aider le système de défenses naturelles de l’organisme, lui permettant de mieux combattre les agressions extérieures. Le pollen contient également des enzymes et de la rutine, intéressante pour ses bienfaits sur la circulation. Il permet le rééquilibrage de notre apport journalier. Les protéines du pollen aident également à la croissance des enfants et au maintien d’un bon système digestif. Il favorise la reconstitution de la paroi et de la flore intestinales, ainsi que l’amélioration des sécrétions et du transit.

Riche en provitamine A (bêta-carotène) antioxydante, il permet de lutter contre les radicaux libres, souvent impliqués dans le vieillissement cellulaire.

En cas d’hypocalorie, ou encore de manque en certaines familles de nutriments, comme dans le cas d’un régime, le pollen aide l’organisme à retrouver force et à éviter tous risques de carence. En effet, il recèle tous les éléments nutritifs indispensables au maintien d'un bon état de santé.

Le Pollen

Voir les produits