La Curcumine

L'antioxydant aux mille et une vertus

Description

La curcumine fait partie de la famille des curcuminoïdes. On retrouve ces antioxydants puissants dans le curcuma longa, plante tropicale vivace de la famille du gingembre (zingibéracées), présente principalement en Inde et en Indonésie et pouvant atteindre un mètre de haut. La curcumine est le principal composé du curcuma, responsable non seulement de sa coloration jaune, mais également des effets bénéfiques associés à la consommation de cette épice.

Culture

Le curcuma est une plante qui aime les sols riches, légers, bien amendés et humides. Elle se développe rapidement pendant la saison chaude, afin d’accumuler suffisamment de réserves dans les rhizomes pour survivre en souche dormante pendant l’hiver.

 

Historique

Le curcuma est une épice sacrée en Inde où elle a toujours occupé une place importante dans la tradition sociale, culinaire et médicinale. Le curcuma constitue en effet l’une des principales composantes de la médecine traditionnelle indienne, la médecine ayurvédique, qui est probablement la plus vieille tradition médicinale de l’humanité. Le curcuma faisait déjà partie des quelque 250 plantes médicinales mentionnées dans une série de traités médicaux datant d’environ 3 000 ans avant notre ère. En Europe, où il fut introduit par les Romains au moment de la conquête des Gaules, on appréciait le curcuma surtout pour sa couleur. Les Grecs l’utilisaient pour teindre leurs vêtements, tandis que les teinturiers du Moyen Âge s’en servaient pour obtenir un très beau vert en le mélangeant à l’indigo.

Partie utilisée

Le rhizome, d’un magnifique jaune–orangé, est séché puis broyé pour produire la poudre de curcuma qui contient la curcumine (environ 5 % du poids de la racine séchée).

Propriétés

Grâce à son pouvoir antioxydant, la curcumine aide à piéger les radicaux libres. La curcumine participerait également à la défense de l’organisme.
Des études récentes tendent à prouver son intérêt pour contribuer à promouvoir des mécanismes de défense internes. La curcumine participerait au maintien des performances intellectuelles. Ses propriétés apaisantes ont également été démontrées en cas de manifestations douloureuses ressenties au niveau des articulations.
La curcumine agit par ailleurs en stimulant la production et la qualité du mucus gastrique. Celui-ci va alors tapisser la paroi intestinale et participer à combattre les irritations, favorisant une bonne rééducation du transit intestinal et contribuant ainsi à atténuer les douleurs abdominales.

Contre-indications

En cas de calcul biliaire ou d’obstruction biliaire, il est impératif de consulter un médecin avant toute prise de curcumine.

La Curcumine