Bien être et SantéÉquilibre acido-basique

Causes, signes et risques d'un déséquilibre acido-basique

Lorsque le corps reçoit et produit plus de déchets acides qu’il ne peut en éliminer, l’équilibre acido-basique est rompu. L’organisme va alors puiser dans ses réserves des molécules neutralisantes ou stocker dans le tissu conjonctif les acides en excès. Années après années, l’accumulation de ces déchets peut entraîner une acidose métabolique latente (AML), constituant un terrain propice à l’apparition de nombreuses maladies.

  • Les causes du déséquilibre acido-basique
  • Les signes d'un déséquilibre acido-basique
  • Les risques du déséquilibre acido-basique pour l'organisme

Les causes du déséquilibre acido-basique

Notre organisme ingère et produit chaque jour de nombreuses substances acides ou basiques.
Les apports en acides proviennent :

  • de l’alimentation, soit parce que les produits de digestion de ces aliments sont acides, soit parce que l’utilisation de ces aliments par l’organisme génère la production d’acides
  • de l’organisme lui-même, car le métabolisme produit des déchets acides.


Les apports en éléments basiques se font exclusivement par l’alimentation, via la consommation de végétaux essentiellement.

Notre organisme a généralement tendance à pencher vers l’acidité, car il produit lui-même des déchets acides. L’organisme doit donc combattre un déséquilibre acido-basique en permanence. Pour cela, l’organisme possède un système de régulation qui lui permet d’éliminer les déchets acides et ainsi de rétablir l’équilibre. Lorsque l’individu est en bonne santé, ce système de régulation est très performant.

On parle de rupture de l’équilibre acido-basique lorsque les systèmes de régulation sont débordés et que l’organisme ne parvient plus à éliminer les déchets acides. Il se retrouve alors dans l’obligation de les stocker dans le tissu conjonctif.

Les causes principales de la rupture de l’équilibre acido-basique sont :

  • une consommation excessive d’aliments acidifiants, comme la viande, le poisson, les céréales, les produits raffinés…,
  • la sédentarité et le manque d’oxygénation, qui limitent l’efficacité des poumons et des reins, organes d’élimination, à éliminer les déchets.

Les états de stress, la prise de certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires non-stéroïdiens) et certaines maladies chroniques peuvent également conduire au déséquilibre acido-basique.

Les signes d’un déséquilibre acido-basique

Plusieurs signes, présents seuls ou combinés, peuvent laisser penser à une rupture de l’équilibre acido-basique :

Inscrivez-vous aux newsletters pour recevoir nos offres
et nos conseils santé

  • des aigreurs digestives avec renvois acides,
  • des caries, l’ostéoporose,
  • une perte de cheveux  anormale, des ongles cassants,
  • des douleurs musculaires très fréquentes, les courbatures étant liées à une acidose des tissus,
  • une très mauvaise haleine matinale, avec une sensation de langue chargée sur sa partie postérieure,
  • la peau grasse, surtout sur le visage,
  • une fragilité et une moindre résistance au froid,
  • une fatigabilité, surtout le matin…
     

Les risques du déséquilibre acido-basique pour l’organisme

Lorsque l’équilibre acido-basique est rompu, l’organisme va stocker dans le tissu conjonctif les acides en excès.
Années après années, l’accumulation de ces déchets peut entraîner une acidose métabolique latente, qui affecte directement le transport de l’oxygène et la nutrition des cellules. L’activité enzymatique est affaiblit, le système immunitaire est fragilisé, constituant un terrain propice à l’apparition de nombreuses maladies.
Les risques d’ostéoporose, de troubles cardiaques, troubles métaboliques (diabète, cholestérol, hypertension, surpoids, troubles de la thyroïde) sont considérablement augmentés. C’est pourquoi il est primordial de détecter un déséquilibre acido-basique et d’œuvrer pour inverser la tendance et revenir à l’équilibre. Le retour à une alimentation équilibrée, à base de fruits et légumes de saison et pauvre en viande et céréales raffinées, et une hygiène de vie saine est la première étape vers un retour à l’équilibre acido-basique. Si le déséquilibre est trop anciennement installé, la prise de compléments alimentaires, destinée à apporter à l’organisme les minéraux essentiels au maintien de l’équilibre acido-basique, peut être envisagée.

A lire aussi Quelques conseils pour rétablir son équilibre acido-basique

Partager sur