Offre de bienvenue réservée aux nouveaux clients
ABC des plantes et actifs

L'Harpagophytum

Pour aider à lutter contre les douleurs articulaires

L'Harpagophytum

Description

L'harpagophytum est une plante vivace, qui porte des fleurs mauves donnant naissance à des fruits ligneux. Sa racine verticale est hérissée de tubercules pouvant peser jusqu'à 1,5 kg.
 

Culture

L'harpagophytum se plaît dans les sols arides du sud-ouest de l'Afrique. On le rencontre principalement près des déserts de Namibie et du Bostwana où il croît à l'état sauvage.
 

 

Historique

L'harpagophytum est aussi appelé "griffe du diable" à cause de ses fruits en forme de crochets (le mot grec harpagos signifie grappin, crochet d'abordage). Des fruits qui s'accrochent aux sabots, pattes ou poils des animaux qui, cherchant à s'en débarrasser, entrent dans une danse désordonnée, presque "endiablée". Depuis des centaines d'années, les peuples indigènes du sud de l'Afrique utilisaient l'harpagophytum pour soulager les douleurs rhumatismales et traiter les troubles digestifs, hépatiques et rénaux. Mais, ce n'est qu'en 1904 qu'on en constata réellement les effets, lorsqu'un médecin allemand vivant en Namibie assista à la guérison d'un malade soigné par un sorcier qui l'avait utilisé. Notons que les premières prescriptions d'harpagophytum furent données au début du XXe siècle, en Afrique Orientale, pour soigner les blessés de la guerre opposant les colons allemands aux indigènes.
 


Parties utilisées et propriétés

Les effets actifs de l'harpagophytum sont concentrés dans sa racine secondaire. Il est anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique, calmant, dépuratif, hépatique, immunostimulant.
 


Principes actifs

L'harpagophytum contient un ensemble de principes actifs :
- des glucosides (harpagide, harpagoside, procumbide) à l'action anti-inflammatoire, antispasmodique et analgésique,
- des flavonoïdes (kaempférol, lutéoline) et des phytostérols (sitostérine, stigmastérine) qui pourraient renforcer l'action anti-inflammatoire de l'harpagoside,
- des phénols (acides chlorogénique et cinnamique), dont l'action de l'acide chlorogénique est responsable de sa saveur amère et possède des propriétés diurétiques,
- des sels minéraux (calcium, phosphore, magnésium, potassium, fer, cuivre, silicium),
- des vitamines (bêta-carotène, B1, B2, B3, B5, B9, B12, C).
 


Actions

L'harpagophytum est traditionnellement recommandé dans le traitement des manifestations articulaires douloureuses, tout particulièrement en cas d'arthrose, l'action anti-inflammatoire de l'harpagoside permettant de réduire la douleur. Des études ont d'ailleurs été menées durant plusieurs mois sur des sujets arthrosiques. Il a été démontré que l'utilisation de cette plante améliorait de façon significative le confort des patients. Notons également que de nombreux sportifs l'utilisent contre les tendinites ou contre les douleurs articulaires liées à l'effort. En outre, l'harpagophytum a des vertus stimulantes et tonifiantes sur le système digestif. Il aide notamment au drainage de l'estomac et de la vésicule biliaire. Ces vertus semblent d'ailleurs contribuer à son efficacité sur les douleurs articulaires qui peuvent avoir pour origine une mauvaise élimination (en cas de goutte par exemple).



Recherches internationales

En 1989, la Commission E allemande a reconnu l'efficacité de l'harpagophytum pour aider à réduire les troubles dégénératifs du système locomoteur (squelette, muscles, articulations). En 1996, c'est l'ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) qui, à son tour, a approuvé son action dans la lutte contre les douleurs accompagnant l'arthrose et la tendinite.
 


Contre-indications

La prise régulière d'harpagophytum ne provoque pas d'effets secondaires, notamment au niveau du tube digestif, comme peuvent le faire la plupart des anti-inflammatoires de synthèse. Cependant, il est à éviter en cas d'ulcères gastriques ou duodénaux et de pathologies inflammatoires du colon ou du rectum. De même, il n'est pas conseillé en cas de grossesse ou d'hypertension artérielle. Enfin, les personnes qui souffrent de calculs biliaires doivent tenir compte d'un avis médical avant de le consommer.