Huiles essentiellesQuestions fréquentes

Questions fréquentes sur les Huiles Essentielles

 Quelles sont les précautions à prendre pour les femmes enceintes et allaitantes ?

Sur certaines huiles, de nombreuses études ont été menées mettant en avant leurs effets neurotoxiques, abortifs ou tératogènes. D’autres part, les données scientifiques et
toxicologiques sont inexistantes sur certaines huiles et sur l’allaitement.  Nous contre-indiquons l'utilisation d'huiles essentielles durant la grossesse et l’allaitement.

 

 A partir de quel âge peut-on appliquer des huiles essentielles sur des enfants ?

Chez les enfants, l’utilisation des huiles essentielles doit être rigoureuse. Elles peuvent être utilisées à partir de 7 ans, avec une posologie diminuée de moitié par rapport à la posologie adulte. A partir de 12 ans, les émonctoires (foie, reins, intestins, poumons, peau) sont considérés comme matures et les huiles peuvent donc être utilisées à la posologie adulte. En cas de doute, consulter un professionnel de santé avant utilisation.

 

 Les huiles essentielles ont-elles des effets secondaires et lesquels ?

Les HE sont des extraits aromatiques concentrés qui ne sont pas dénués de risque. Leur usage doit être maîtrisé et utilisé à bon escient afin d’éviter les toxicités.  
Mal utilisées (à trop fortes doses, pures sur la peau…) des effets secondaires comme : nausées, vomissement, diarrhée ou constipation, relents gastriques, ulcères gastriques peuvent être répertoriés.
Certaines HE (citron, orange…) sont photosensibilisantes, l’exposition au soleil avant ou après est fortement déconseillée. 
Certaines huiles essentielles (cannelle…) sont dermocaustiques et ne peuvent s'appliquer sur la peau.
N’introduisez pas d’HE dans les yeux, dans les oreilles ou les narines. 

 

 Existe-t-il des thérapeutes spécialisés en aromathérapie qui puissent nous conseiller ?

Il n’existe pas de cursus consacré à l’aromathérapie.
En revanche il est possible pour des professionnels de santé (pharmaciens, préparateurs, médecins, autres professionnels de santé…) de réaliser des diplômes universitaires en phyto/aromathérapie pour enrichir leurs compétences.
Un comité scientifique constitué de professeurs, pharmaciens,médecin et de professionnels de santé se réunit régulièrement au sein du Groupe Ponroy Santé au sujet de l’aromathérapie.

 

 Peut-on ingérer toutes les huiles essentielles par voie orale ?

Toutes les HE ne sont pas administrables par voie orale (gaulthérie). Il est fortement recommandé de consulter les conseils d’utilisation avant leur consommation.
Les HE que l’on peut ingérer par voie orale, peuvent être utilisées de la manière suivante :
En dilution dans des huiles végétales (BIO de préférence), sur de la mie de pain, dans du miel, du sirop d'érable, ou on peut les faire adsorber sur des comprimés neutres.

 

Que signifient les numéros sur les packs des huiles essentielles ? 

Les huiles essentielles sont composées de molécules appartenant à des groupes biochimiques différents (les phénols, les monoterpènes, les esters terpéniques, les sesquiterpènes, etc, ….).
Ces groupes de molécules possèdent des propriétés communes et leur présence relative dans les huiles essentielles détermine le profil toxicologique de ces dernières.

Nb

Famille BIOCHIMIQUE

PROPRIETES

HUILES ESSENTIELLES 

Codification

0

DIONES, COUMARINES

FLUIDIFIANTES SANGUINES

HELICHRYSE

Hélichryse n°00

1

ESTERS

ANTI-SPASMODIQUES
CALMANTES

LAVANDE VRAIE, CAMOMILLE ROMAINE,
SAUGE SCLAREE, GAULTHERIE

Lavande vraie n°10 / Camomille noble °11
Sauge sclarée n°12 / Gaulthérie n°13

2

OXYDES

FLUIDIFIANTES DU MUCUS ET EXPECTORANTES

EUCALYPTUS GLOBULEUX,
EUCALYPTUS RADIE,
LAURIER NOBLE, RAVINTSARA,
ROMARIN A CINEOLE, NIAOULI

Eucalyptus globuleux n°21
Eucalyptus radié n°22
Laurier noble n°23 / Ravintsara n°20 
Romarin à cinéole n°24 / Niaouli n°25

3

MONOTERPENOLS

ANTI INFECTIEUSES POLYVALENTES
BIEN TOLEREES

TEA TREE,  GERANIUM,
MARJOLAINE A COQUILLES
MENTHE POIVREE

Tea tree n°30/ Géranium type bourbon n°31
Marjolaine à coquilles n°32
Menthe poivrée n°33

4

MONOTERPENES

TONIQUES HEPATIQUES ANTALGIQUES
ESTRUCTURANTES DU TISSU CONJONCTIF

CITRON, CYPRES, ORANGE DOUCE
PIN SYLVESTRE

Citron n°40 / Cyprès n°41 / Orange douce n°42 
Pin sylvestre n°43 

5

PHENOLS

ANTI-INFECTIEUSES POLYVALENTES PUISSANTES

THYM A THYMOL

thym à thymol n°50

6

ALDEHYDES

ANTI-INFLAMMATOIRES

CITRONNELLE DE JAVA 

Citronnelle de java n°60

7

SESQUITERPENES

ANTI-INFLAMMATOIRES

YLANG-YLANG

Ylang-ylang n°70


Si on se base sur ces informations il est possible d'édicter quelques principes de base qu'il est bon de respecter systématiquement :
a) N'administrer des huiles essentielles contenant des cétones QUE suite à une prescription d'un thérapeute expérimenté. Les cétones sont neurotoxiques ET abortives et ces effets négatifs sont exacerbés par leur prise orale.
b) Envisager la prise orale d'huiles essentielles à phénols (thym à thymol) ou à aldéhydes (citronnelle de java) avec grande prudence. Privilégier une dilution importante dans des vecteurs spécifiques (huile végétale par exemple)
c) Privilégier l’utilisation d’HE par voie orale avec un support approprié

 

 Quelle est la correspondance entre le nb de ml et le nb de gouttes des huiles essentielles ?

1 ml d'HE correspond à environ 25 gouttes

 

 Quelles sont les huiles essentielles que l’on peut utiliser par voie orale ?

Voici les huiles essentielles particulièrement utiles lorsqu'elles sont ingérées par voie orale et qui ont une bonne tolérance :
Tea tree, Eucalyptus radiata, Ravintsara, Menthe poivrée, Citron, Laurier noble et clou de girofle camomille romaine, cyprès, eucalyptus globuleux, géranium rosat, marjolaine, orange douce,sauge sclarée, thym à thymol.
Les huiles essentielles restent actives longtemps dans l’organisme (environ 6 heures).

 

 Comment les huiles essentielles appliquées sur la peau peuvent-elles atteindre un organe à l’intérieur du corps ?

En application cutanée, les actifs des HE traversent très rapidement l’épiderme pour rejoindre la circulation sanguine. Ensuite, ils atteignent l’organe désiré.
Ex : après un massage de la colonne vertébrale ou de la plante des pieds avec une huile essentielle d’eucalyptus (cas de bronchite), quelques minutes plus tard, l’haleine est agréablement parfumée... à l’eucalyptus !

 

 L’efficacité des huiles essentielles a-t-elle été démontrée scientifiquement ?

L’aromathérapie est l’une des plus anciennes médecines et il existe plus de 17 000 études scientifiques publiées dans des revues médicales.

 

 Comment conserver les huiles essentielles ?

Elles doivent être conservées dans leurs flacons en verre qui seront placés dans un endroit sec et frais (température < 25°C) à l’abri de la lumière.
Une huile de bonne qualité se conserve parfaitement durant plusieurs années si vous les entreposez de façon correcte. La première précaution à prendre est de systématiquement bien visser le bouchon. Les huiles essentielles sont très volatiles et en refermant mal le flacon, les actifs s'échappent.

 

 Pourquoi l’emballage des huiles essentielles « Retour à l’essentiel » contient il autant d’informations ?

Nous choisissons les origines de nos HE pour leur qualité, leur pureté et leurs bienfaits.
Nous choisissons l’origine France des HE dès que les conditions climatiques et géologiques sont propices.
Nos HE sont HEBBD (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie) puisqu’elles disposent de toutes les précisions nécessaires concernant l’origine botanique, l’organe producteur de la plante et le profil biochimique.
 Le nom latin de l’espèce botanique est présent sur le facing.
 La mention de l’organe producteur permet aussi de gagner en précision, car certaines espèces produisent plusieurs huiles essentielles différentes selon l’organe distillé.
 Les spécificités biochimiques sont encore une indication précieuse renseignant sur les propriétés spécifiques de l’huile essentielle qui se trouve dans ce flacon précisément. En effet, ces dernières varient fortement en fonction du pays, du sol, du climat, de l’altitude, etc.

 

 Que faire en cas de mauvaises utilisations ?

En cas de problème externe. Si une goutte est tombée dans l’œil, ou que la peau « brûle » à l’endroit de l’application, pensez toujours « huile végétale » : baignez la zone avec de l’huile (amande douce, tournesol, olive, n’importe laquelle fera l’affaire) afin de diluer l’huile essentielle et d’apaiser immédiatement la douleur.
En cas d’ingestion accidentelle, les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau, il est dès lors inutile de boire beaucoup d’eau après une dose massive d’huiles essentielles. Appelez immédiatement le centre antipoison de votre région et/ou le Samu (15 depuis un fixe, 112 depuis un mobile, ce numéro est valable pour la quasi-totalité de l’Europe). N’attendez pas qu’il y ait des symptômes pour demander du secours. Ne buvez pas (ni eau, ni lait, ni huile !), ne vous faites pas vomir, respectez les instructions.

 

 Pourquoi certaines huiles essentielles coûtent plus cher que d’autres ?

Les écarts importants entre plusieurs marques sont toujours dus à une différence de qualité́ (origine, contrôle de la matière, variété moins riche en actifs ou falsifiée, dilué voire synthétisé chimiquement).
Le prix reflète directement le « rendement » de la plante.
Il faut 100 kilos de plantes fraîches pour obtenir :
1 kilo d'huiles essentielles de lavande,
400 grammes d'huiles essentielles de marjolaine,
300 grammes d'huiles essentielles de géranium,
20 grammes d'huiles essentielles de mélisse,
16 grammes d'huiles essentielles de jasmin...
et 8 grammes d'huiles essentielles de rose !
Il faut 1 tonne d’hélichryse pour obtenir 1 kg d’HE.

 

 Quels sont les critères garant de la qualité d’une huile essentielle ?

La meilleure huile essentielle est celle qui est chémotypée, 100 % pure et 100 % naturelle et certifiée Bio. Nos huiles essentielles RETOUR A L’ESSENTIEL répondent à toutes ces exigences. 
 Sélection des origines géographiques
 Respect des cultures
 Période de récolte
 Distillation complète
 Connaissance des caractéristiques de la plante, de son HE, de son profil biochimique
 Vérification de ce profil en actifs par analyses chromatographiques

 

 Quelles sont les 5 huiles essentielles indispensables dans sa trousse à pharmacie ?

Elles sont bien plus que 5 à être incontournables !
Mais ayez toujours dans votre trousse familiale la lavande vraie, l’hélichryse, le tea tree, la menthe poivrée et le Ravintsara.

 

 Les Huiles essentielles peuvent-elles être employées comme produit cosmétique ?

Puisqu’elles traversent la barrière cutanée, elles agissent d’abord en surface, puis en profondeur, de nombreuses huiles essentielles participent activement à la beauté de notre peau, de nos cheveux, de nos ongles, certaines aident même à se débarrasser de la cellulite ...  
Le géranium, ou l’arbre à thé sont couramment mis à contribution pour nous rendre plus beaux (belles), mais l’ylang-ylang ou l’immortelle sont très précieux aussi. On les utilise mélangées à une huile végétale, dans sa crème de soin, sa dose de shampooing ou son masque de beauté…

 

Vous ne trouvez pas réponse à votre question ?
Contactez notre service clientèle par mail ou téléphone pour avoir plus d'informations

Partager sur