Bien être et SantéMémoire

Les troubles de la mémoire

Les causes d'un trouble de la mémoire

L’angoisse, l’inquiétude, les responsabilités rendent moins disponibles, donc diminuent les capacités de mémorisation. Avec le vieillissement apparaissent également des troubles de la mémoire quotidienne, alors que les souvenirs du passé et les connaissances professionnelles, si souvent répétées, restent longtemps conservés. Le vieillissement du cerveau et l’altération de ses systèmes biologiques en sont une cause. Le vieillissement entraîne une altération des systèmes sensoriels, empêchant un recueil correct des informations, une réduction des capacités attentionnelles et une altération de la récupération. Les problèmes de mémoire se caractérisent principalement par les amnésies. Des troubles moins fréquents sont également observés sous le titre de paramnésie et hypermnésie.
 

aleas memoire -  compléments alimentaires

Les différents types d'amnésie

- L'amnésie antérograde : les nouvelles informations ne peuvent être ni acquises, ni retenues, ni reproduites. La mémoire primaire est intacte mais en revanche, le transfert à la mémoire à long terme, c’est-à-dire le procédé de consolidation, est défectueux.

- L'amnésie rétrograde : c’est la perte des souvenirs de la période antécédente aux troubles des fonctions cérébrales, par exemple après une commotion ou un accident vasculaire cérébral.

- L'amnésie lacunaire : la perte de mémoire se rapporte à une période bien déterminée, comme par exemple une perte de conscience, une crise d'épilepsie, un épisode de confusion mentale, un état hystérique, un ictus amnésique. L'ictus amnésique est une perte de mémoire isolée, antérograde, chez un sujet âgé de 50 à 70 ans, sans cause apparente ni signes prémonitoires, qui dure quelques heures et ne laisse comme séquelle qu'une amnésie lacunaire pour cette période.

- L’amnésie globale : elle touche aussi bien les faits récents qu’anciens et se voit dans les cas de démence. Elle peut survenir de façon transitoire, soit à la suite d’un traumatisme crânien, soit sous forme d’ictus amnésique d’origine vasculaire ou après un électrochoc.

- La paramnésie est l'illusion du déjà vu ou du déjà vécu. Il s'agit d'un défaut d'interprétation, d'un trouble de la perception parfois lié à la fatigue.

- L’hypermnésie est évoquée lorsque les souvenirs occupent une place obsédante, exagérée et même invraisemblable.

- Le trouble cognitif léger ou « mild cognitive impairment » (MCI) se définit actuellement par l’existence de troubles mnésiques isolés, sans performances en-dessous des normes à l’évaluation neuropsychologique dans les autres fonctions cognitives.

- Le trouble dégénératif du tissu cérébral (Alzheimer) entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales. C'est la principale cause de démence chez les personnes âgées, touchant environ 24 millions de malades à travers le monde. Ce trouble porte gravement atteinte à la faculté de penser et à la mémoire. Il s'agit de la forme de démence la plus courante. Les signes cliniques comprennent entre autres la perte de mémoire, de jugement et de raisonnement, des sautes d'humeur ainsi que des changements de comportement et dans la manière de communiquer. À l’heure actuelle, les causes de cette pathologie ne sont pas encore connues, mais tous s’accordent pour souligner l’impact de la nutrition sur la santé, et l’importance de bien se nourrir.

 

Partager sur