HommeTonus sexuel

Les mécanismes biologiques de l'érection

L'implication du centre nerveux dans le mécanisme de l'érection

Le centre nerveux responsable de l'érection est situé dans la moelle épinière, dans la colonne vertébrale. Le cerveau a un effet modulateur sur les centres nerveux de l'érection. Les fibres longent les bords des vésicules séminales et de la prostate (les nerfs caverneux), puis l'urètre membraneux. Les branches terminales des nerfs caverneux innervent les artères descorps caverneux et les fibres musculaires lisses, contrôlant ainsi la tumescence (remplissage) et la détumescence (retour à l'état normal) de la verge.

 

La dilatation des vaisseaux dans le mécanisme de l'érection

Le tissu érectile est fait de vaisseaux sanguins organisés de façon assez lâche et entourés de fibres musculaires lisses. Au repos, les vaisseaux sanguins sont contractés et l'arrivée de sang dans les corps caverneux est réduite au minimum. Lors d'une érection, l'excitation sexuelle entraîne un signal nerveux qui fait relaxer le muscle lisse présent autour des vaisseaux sanguins du tissu érectile. Le sang peut alors remplir et dilater ces vaisseaux, qui sont mis sous pression à l'intérieur de la paroi rigide des corps caverneux.

Les veines empêchent le sang de s'échapper, ce qui entraîne une mise sous tension et l'état d'érection de la verge. les cellules musculaires lisses de la verge produisent de la prostaglandine E1 qui favorise encore l'érection. La rigidité de l'érection dépend alors de l'apport artériel et de l'efficacité de l'occlusion veineuse dans les corps caverneux. La détumescence survient par rétablissement du drainage veineux des corps caverneux (recontraction par stimulation veineuse).
Une concentration normale en oxygène et en testostérone (l'hormone mâle) est essentielle pour que le mécanisme de l'érection se fasse correctement.

  • Partager sur :