Forme et VitalitéVitalité sexuelle

Les hormones de l'andropause

homme

La testotérone

C'est l'hormone sexuelle prépondérante chez l'homme. On l'associe à la virilité et à la vitalité. On lui doit l'apparition des caractères sexuels masculins à la puberté : la pilosité s'étend au visage et au torse, le tissu adipeux s'accumule au niveau de l'abdomen et de la taille, cette dernière augmente, la tessiture de la voix devient plus grave, la capacité musculaire se décuple. La testostérone contribue également à maintenir la santé des os, la fermeté des muscles et la production du sperme et des globules rouges. La manière dont la graisse s'accumule sur le corps est aussi influencée par cette hormone.

Les testicules fabriquent la testostérone. La quantité produite dépend des signaux envoyés par deux glandes situées dans le cerveau : l'hypotalamus et l'hypophyse. Divers facteurs vont favoriser ou inhiber la production de testostérone. Les rapports sexuels, par exemple, la stimulent. Une fois produite, la testostérone circule dans le système sanguin et se lie à des récepteurs de divers tissus, où elle exerce ses effets.

Avec le vieillissment, le taux de testostérone diminue.

 

 

La déhydroépiandrostérone (DHEA)

La DHEA est une hormone stéroïde mâle, dérivée du cholestérol, qui est essentiellement sécrétée par les glandes surrénales. Cette hormone est transformée dans le sang en sulfate de DHEA (SDHEA) plus aisément mesurable. Le taux de SDHEA est très élevé à la naissance puis chute dans les premières années de l'enfance pour remonter graduellement afin d'atteindre un pic entre 20 et 30 ans. Ensuite, la courbe entame une baisse inéluctable au fil des ans. La DHEA a la capacité de rendre l'hormone de croissance plus active et pourrait donc ralentir le vieillissement. Elle est directement corrélée au dysfonctionnement érectile de l'homme.

 

L'hormone de croissance

Elle assure chez l'adulte la restauration des stocks de protéines détruits pendant l'activité journalière sous l'effet de la cortisone. A l'andropause, elle décroît fortement affectant alors la musculature, la tram osseuse et pouvant avoir des répercussions sur la prise de poids.

 

La mélatonine

La mélatonine est une hormone de la glande pinéale qui permet de lutter efficacement contre les troubles du sommeil liés au vieillessement. Elle diminue parallèlement à la testostérone ce qui entraîne des troubles du sommeil chez les hommes souffrant d'andropause. De plus, cette hormone aurait le pouvoir de ralentir le vieillissement artériel et pourrait aussi stimuler le système immunitaire dont l'efficacité diminie avec l'âge.

 

Partager sur